Recette de pain pour machine à pain

pain robot-boulanger (3)
Pour ce neuvième article, je vous présente la recette de pain pour machine à pain – Comment faire du pain maison. Celui-ci est la troisième version de la recette de pain de ma belle-mère modifié pour bien réussir avec une machine à pain.

Écrit par Guy La Forest

Parfois on a le goût d’un bon pain maison mais on n’a pas le temps de le préparer.  Avec une machine à pain, ça prend une dizaines de minutes de préparation, on démarre la machine à pain et, environ quatre heures plus tard, on a un bon pain maison chaud.  Il n’y a rien de plus simple

Cette recette que je vous présente est pour une machine à pain de 700 g ou 1½ lbs.  N’utilisez pas avec une machine à pain plus petit – ça risque à faire du dégât.  Je n’ai pas fait l’essaie avec une machine à pain plus grand.  Aussi, étant donné que cette recette contient du vrai lait et non du lait en poudre, je recommande fortement de ne pas utiliser la fonction de minuterie pour programmer la cuisson ultérieurement – le lait pourrait surir avant que la cuisson déclenche.

Le première clé du succès pour bien réussir avec une machine à pain est de mesurer touts les ingrédients avec grande précision.  Pour les liquides, utilisez une tasse à mesurer transparente et vérifiez la quantité à la hauteur des yeux.  Pour la farine, je recommande de la peser avec une balance de cuisine numérique.  Pour les autres ingrédients secs, utilisez une tasse ou cuillère à mesurer standard et égaliser avec le dos d’un couteau.

Le deuxième clé du succès est d’ajouter les ingrédients dans le plat de cuisson selon l’ordre établi.  Il est très important que la levure n’entre pas en contact avec les ingrédients, autre que la farine, car ceci pourrait faire que le pain ne lève pas.

Ingrédients:

  • 5 onces d’eau tiède
  • 5 onces de lait tiède
  • 2 c. à table de saindoux
  • 4 c. à thé de sucre
  • 1 c. à thé de sel
  • 1/8 c. à thé de gingembre moulu
  • 420 g. (3¼ tasse) de farine tout-usage
  • ¾ c. à thé de levure pour four à pain

Préparation:

  • Verser l’eau et le lait dans le plat de cuisson.
  • Incorporer le saindoux, le sucre, le sel et le gingembre moulu.
  • Recouvrir complètement avec la farine.
  • Asseoir la levure sur la farine.

pain robot-boulanger

  • Démarrer la machine à pain.

Voici les liens pour les autres articles de cette série:

  1. Introduction de comment faire du pain maison
  2. Le pain maison – une histoire de famille
  3. La levure – Comment faire du pain maison
  4. La farine – comment faire du pain maison
  5. Les autres ingrédients – Comment faire du pain maison
  6. La pouponnière – faire lever le pain – comment faire du pain maison
  7. Recette de pain maison – Comment faire du pain maison
  8. Recette de pain maison rapide – Comment faire du pain maison
  9. Recette de pain maison pour machine à pain – Comment faire du pain maison

Merci de partager mes recettes en indiquant la source d’HeritageCulinaire.com

Rouleau à la viande

rouleau à la viande (3)

Je vous partage la fameuse recette de rouleau à la viande de ma mère.  C’est une bonne façon de passer vos restants de viande et d’en faire un mets savoureux et réconfortant qui deviendra un favori de votre famille.

Recette écrite et faite par Rachel La Forest

Ingrédients pour la pâte:

  • 2 tasses de farine
  • 4 c. à thé de poudre à pâte
  • ½ c. à thé de sel
  • 4 c. à table de saindoux
  • 1 tasse de lait

Ingrédients pour la préparation de viande:

Quand j’étais jeune, ma mère gardait précieusement les restants des rôtis de boeuf, porc, poulet et dinde dans un petit contenant de 2 tasses au congélateur pour faire la préparation du rouleau à la viande. Lorsque le contenant était plein, c’était le grand jour pour ce mets qui demeure un favori parmi mes recettes d’héritage culinaire.

  • 2 tasses de viande (porc, boeuf, poulet, dinde ou autre) déjà cuit et passé au hacheur.

Je vous présente deux alternatives à cette méthode:

  • Alternative 1: Lorsque vous préparer votre tourtière favori ( celle du Nouveau-Brunswick fait avec du porc et veau haché et non celle du Lac St Jean ), sauver deux tasses de votre préparation dans un contenant et congeler.
  • Alternative 2: Faire cuir ¾ de lb. de viande haché – à votre choix – avec oignon haché finement,  1 c. à thé de poudre de bouillon de boeuf,  épices de Montréal, sel et poivre.  Lorsque la viande est cuite, on ajoute à celle-ci ½ d’une petite pomme de terre pilé ou quelques cuillérées de chapelure Italienne et on mélange le tout. On laisse refroidir cette préparation.

Ingrédients pour le montage du rouleau à la viande:

  • 2 c. à table d’oignon hachée finement
  • 2 à 3 c. à table de lait
  • 2 c. à table de beurre fondu ou margarine
  • 1 oeuf battu

Préparation de la pâte:

  • Tamiser ensemble la farine, la poudre à pâte et le sel.
  • Incorporer le saindoux et ajouter le lait.
  • Faire une boulle. (Ne pas mettre au frigo)
  • Rouler légèrement sur une surface enfarinée pour faire un carré de ½ pouce d’épaisseur.
  • Réserver.

Pour la méthode de prépare la pâte, vous pouvez regarder le vidéo suivant.

Préparation de la viande pour le pâté:

  • Après que vous aurez haché la viande ou utiliser votre autre préparation, ajouter à celle-ci le lait et l’oignon haché.
  • Mélanger le tout.
  • Si vous voyez que la viande est un peu sec, ajouter un peu d’oeuf battu.

Préparation du rouleau à la viande:

  • Sur la pâte déjà rouler, beurrer celle-ci dans le centre et badigeonner avec l’oeuf battu  tout les cotés de la pâte.
  • Ajouter votre préparation de viande dans le centre et étendre jusqu’à la ligne de l’oeuf battu.

rouleau à la viande (4)

  • Rouler pour faire un rouleau.
  • Envelopper dans une pellicule de plastic et placer au réfrigérateur environ 20 à 30 minutes.

rouleau à la viande (5)

  • Sortir du réfrigérateur, et couper en rondelles d’environ 1 pouce d’épaisseur.
  • Placer sur une tôle à biscuit recouvert de papier parchemin.

rouleau à la viande

  • Cuire à 425°F pour 15 à 17 minutes – jusqu’à doré.

Suggestion de service:

  • Servir avec pommes de terre pilées et petits pois.
  • Très bon aussi avec une sauce au boeuf  maison, une sauce au jus ou une sauce demi-glace.

rouleau à la viande (3)

Rendement:

  • 4 assiettes de deux rouleaux.

Notes:

  • Vous pouvez aussi juste faire cuire l’à moitié du rouleau un soir et faire cuire l’autre moitié le lendemain.
  • Ce réchauffe très bien au four recouvert d’un papier aluminum.

Merci de partager mes recettes en indiquant la source d’HeritageCulinaire.com

Ci-pâte à Rachel

ci-pate-13Je vous partage ma délicieuse recette de ci-pâte à Rachel aussi nommée ci-paille ou six-pâtes.  Une version Brayonne de la région nord-ouest du Nouveau-Brunswick fait par mes ancêtres (la famille Beaulieu) et qui continu à être un favori le plus apprécié dans notre famille. Merci à ma tante Emely et ma mère Alberte pour m’avoir transmit cette recette qui fait parti de mon lègues d’Héritage Culinaire.

Recette écrite et faite par Rachel La Forest

ci-pate-8

Ingrédients:

  • 2½ lbs de poulet en cubes (ou mélange de poulet, dinde, perdrix ou autre volaille)
  • 2½ lbs de porc en cubes
  • 1½ lb de veau en cubes (ou mélange de viande de bois comme chevreuil, orignal ou lièvre)
  • 1½ lb de boeuf en cubes (ou mélange de viande de bois comme chevreuil, orignal ou lièvre)
  • ¾ tasse de vin rouge (ou 1 tasse de bouillon de boeuf ou une bière foncé)
  • 2 feuilles de laurier
  • ½ lb de lard à barder (non salé) coupé en petits morceaux
ci-pate-5
  • 2 tasse d’oignons coupés en dés
  • 8 tasses de pommes de terre coupés en dés (optionnel, moi j’en met)
  • 3 tasses de bouillon de poulet maison ou commerciale réduit en sel
  • 3 tasses de bouillon de boeuf maison ou commerciale réduit en sel
  • ¾ c. à thé de piment de Jamaïque
  • 1 c. à thé d’épices Bifteck de Montréal (cousine Pauline)
  • 1 c. à thé de poivre du moulin
  • 1 c. à thé de sel

Ingrédients pour la pâte:

  • 6 tasses de farine blanche
  • 2 c. à thé de sel
  • 2 c. à table de poudre à pâte
  • 2 tasses de saindoux
  • 2 tasses d’eau froide

Préparation la veille:

ci-pate-11

  • Dans un plat non métallique, ajouter toute le viandes et mélanger.
  • Ajouter le vin rouge, (le bouillon de boeuf ou la bière), les épices Bifteck de Montréal, et les feuilles de laurier et couvrir.
  • Réfrigérer toute la nuit.

Préparation de la pâte:

  • Préparer la pâte en utilisant la même technique que pour faire la pâte à tarte.
  • Rouler la pâte de ½ à ¾ de pouce d’épaisseur et un peu plus grande que le couvert de votre rôtissoire.
  • Déposer le couvert de votre rôtissoire sur la pâte et, avec un couteau, découper la pâte.
ci-pate-6
  • Garder le surplus de pâte et roulé plus mince. Couper en petit morceaux et réserver.
ci-pate

Préparation du ci-pâte:

  • Dans une grande rôtissoire,  vaporiser avec un enduit à cuisson antiadhésif (genre Pam) pour facilité le nettoyage à la fin de cuisson.
  • Placer la moitié du lard à barber dans le fond.
  • Ajouter 1/3 de la viande (pas les jus de marinade et feuille de laurier – on jette ceux-ci).
  • Ajouter la moitié des pommes de terre, la moitié des oignons et la moitié de les petits morceaux de pâte.
  • Placer la balance du lard à barder
  • Ajouter 1/3 de la viande
  • Ajouter la balance des pommes de terre, des oignons et les petits morceaux de pâte.
  • Ajouter la balance de la viande.
  • Mélanger ensemble le bouillon de poulet et de boeuf.
  • Remplir avec ce bouillon à l’égalité de la viande.
  • Ajouter le piment de Jamaïque, le sel et le poivre.
  • Placer la pâte sur le dessus et faites trois incisions pour laisser sortir la vapeur.
ci-pate-7
  • Ajouter le restant de bouillon jusqu’à ce que le niveau recouvre légèrement la pâte.
ci-pate-3
  • Couvrir et cuire au four à 350°F pendant 1 heure et ensuite réduire à 250°F pendant 6 heures.
ci-pate-10

Rendement:

  • 12 portions généreuses si servit comme repas principale.

Notes:

  • Cette recette peu être faite sans pommes de terre pour congelé.
  • On peut aussi diviser dans deux chaudrons, dont un pour être manger plus tard en le faisant cuire à ¾ et  en le congelant (sans pommes de terre) pour un autre fois.
  • Durant le reste de l’année, on peu diviser cette recette en deux pour en faire un bon repas du dimanche.

Suggestion de service:

ci-pate-4
  • Servir avec une bonne salade Watergate , salade de chou crémeuse, des cornichons sucrées et betteraves marinées.

Merci de partager mes recettes en indiquant la source d’HeritageCulinaire.com

 

 

 

Lait de poule

lait-de-poule

Ce n’est pas sans raison que le lait de poule a gardé sa place comme breuvage favori pendant le temps des fêtes.  Pour tout dire, l’onctuosité du lait de poule maison en fait un vraie délice pendant toute l’année.  Je partage avec vous cette recette de lait de poule maison qu’on prépare chez nous depuis plusieurs années.

Écrit par Guy La Forest

Ingrédients du lait de poule:

  • 3 gros œufs
  • ¾ de tasse de lait
  • 3 c. à table de sucre
  • pincé de sel
  • ¾ c. à thé de vanille
  • pincé de muscade ou cannelle (optionnel)

Préparation:

  • Casser les œufs dans un petit bol.
  • Verser les œufs dans un mélangeur (blender) et, à haute vitesse, fouetter les œufs  pendant 15 secondes.
  • Ajouter le lait, le sucre, le sel et la vanille.
  • Mélanger à haute vitesse pendant 30 à 45 secondes.  Il doit y avoir une belle mousse au fait.
  • Servir froid.
  • Verser dans 2 verres et ajouter un pincée de muscade ou de cannelle.  On peut aussi ajouter un peu de glace.

Notes:

  • Rendement d’environ 2 tasses.
  • Pour un petit « piquant », on peut ajouter un peu de boisson tel que rhum, brandy, whisky…
  • Pour décorer le verre, on peut y ajouter une canne de Noël ou un bâtonnet de cannelle.

Merci de partager mes recettes en indiquant la source d’HeritageCulinaire.com

 

Recette de pain maison rapide – Comment faire du pain maison

photo pain-maison-rapide

Pour ce huitième article, je vous présente la recette de pain maison rapide – Comment faire du pain maison avec la démonstration pas-à-pas.

Écrit par Guy La Forest

On dit pain maison rapide car en utilisant de la levure levée rapide, on économise le temps d’une deuxième levée.  Ceci est la recette de pain maison de ma belle-mère modifiée pour bien réussir avec la levure levée rapide.

Lorsqu’on veut modifier une recette de pain maison conçue pour utiliser de la levure sèche active en la substituant pour de la levure levée rapide, c’est préférable d’augmenter la température des liquides pour optimiser la performance de la levure.  La température optimale pour la levure sèche active (ou traditionnelle) est entre (38°c à 45°c) ou (100°f à 115°f) mais pour la levure levée rapide (ou instantanée), la température optimale est entre (43°c à 49°c) (110°f à 120°f).

Une autre différence est qu’on ne fait pas mousser la levure dans de l’eau et du sucre.  On va tout simplement l’incorporé dans la préparation des ingrédients secs.  Aussi, la première levée sera remplace par un repos de 10 minutes.

Pour pétrir le pain, j’utilise encore une fois le batteur sur socle avec un crochet pétrisseur.  Qu’il soit pétri à la main ou au batteur, le résultat final est pareil.  Je commence d’abord avec la liste des ingrédients.  Cette recette donne un rendement de deux pains.

Ingrédients :

  • 1 tasse d’eau, tiède (43°c à 49°c) (110°f à 120°f)
  • 1 tasse de lait, tiède (43°c à 49°c) (110°f à 120°f)
  • 2 c. à table de saindoux, fondue et tiédi (43°c à 49°c) (110°f à 120°f)
  • 2 c. à thé de sel
  • 675 g. (5 tasses) de farine tout-usage
  • 2¼ c. à thé (1 sachet) de levure levée rapide
  • 2 c. à table de sucre
  • ¼ c. à thé de gingembre moulue

On aura aussi besoin de 2 tasses d’eau bouillante pour la pouponnière; un peu de saindoux pour graisser le bol et les moules à pain; un peu de saindoux fondu pour badigeonner la pâte; un peu de farine pour ajuster la recette – si nécessaire – et un peu pour fariner la surface de travail.

Alors, on va maintenant commencer à faire le pain.  Je vous fais remarquer qu’on verse le liquide dans le bol en premier et ensuite on ajoute les ingrédients secs.  Ceci est pour empêcher d’avoir des résidus de farine dans le fond bu bol lors du pétrissage.

1. Graisser le bol et les moules à pain.

Le bol sera celui que vous utiliserez pour la levée.  Utilisez un bol qui est assez grand pour que la pâte levée ne dépasse pas le rebord.  J’utilise un bol en acier inoxydable de 10″ par 4″ de haut (25.5 cm x 10 cm).  L’important est que le bol peut contenir au moins 12 tasses.  Pour les moules à pain, ceux que j’utilise sont environ 9″ x 5″ (23 cm x 13 cm) et peuvent contenir environ 7 tasses.

  • Graisser généreusement le fond et les parois du bol.  Le surplus de graisse servira à graisser la pâte.
  • Graissez légèrement le fond et les parois des moules à pain.

2. Préparer la pouponnière :

Il s’agit de préparer le four de la cuisinière pour faire lever notre pâte à pain.

  • Allumez la lumière du four pour fournir une source de chaleur douce.
  • Ajustez la hauteur de la grille du four pour qu’elle soit juste en bas du centre du four.  De cette façon, les moules à pain seront au centre du four quand viendra le temps de cuire le pain.
  • Faire bouillir 2 tasses d’eau.  Versez l’eau dans un contenant approprié.  Si c’est déjà très humide dans la maison, vous pouvez recouvrir d’une pellicule en plastique.  Si non, laissez le découvert.  Déposez le récipient sur un côté de la grille que vous avez placé au centre du four.
  • Fermez la porte du four pour préserver la chaleur et ’humidité.
  • Alternativement, on peut utiliser le four à micro-onde.  Il s’agit d’y placer 2 tasses d’eau bouillante et de laisser la porte déclenchée juste assez pour que la lumière reste allumée.

3. Préparer les liquides :

  • Faites fondre 2 c. à table de saindoux.  Dans le four à micro-onde, c’est environ 1 m. et 15 s. à 50% du pouvoir.  En réduisant le pourvoir, la graisse ne pétillera pas et ne salira pas l’intérieur du four.  Vous pouvez aussi le faire fondre à feu doux sur la cuisinière.  Réservez et juste avant de l’incorporer dans la recette, assurez-vous que la température ne dépasse pas 49°c (120°f).
  • Versez 1 tasse d’eau et 1 tasse de lait dans une petite casserole.  Réchauffez à feu doux jusqu’à 43°c à 49°c (110°f à 120°f).  Vérifiez la température avec un thermomètre digital.  Réservez.
  • Réchauffez le bol du batteur sur socle en le passant sous l’eau tiède du robinet.

4. Préparer les ingrédients secs :

  • Dans un bol, mesurez 475 g (3½ tasses) de farine.
  • Ajoutez 2 c. à table de sucre, ¼ de c. à thé de gingembre moulu et 2¼ c. à thé (1 sachet) de levure levée rapide.
  • Mélangez le tout et gardez en réserve.
  • Dans un autre bol, mesurez 200 g (1½ tasses) de farine et réservez.

5. Mélanger et pétrir :

C’est le temps de faire la pâte.  C’est à noter que la vitesse du batteur sur socle ne doit pas dépasser le niveau 2 (sur une échelle de 1 à 10) pour pétrir la pâte.  Vous pouvez vérifiez le manuel de votre batteur.  Après avoir ajouté de la farine, je vous conseille de démarrer le batteur à la vitesse 1 pour quelques secondes et puis de passez à la vitesse 2 pour mélanger/pétrir.  Si vous démarrez le batteur à la vitesse 2, vous risquez de vous retrouver avec une partie de la farine sur le comptoir.

  • Dans le bol du batteur, versez l’eau et le lait tiédi, le saindoux fondue et 2 c. à thé de sel.  Brasser un peu avec une cuillère ou spatule.
  • Verser tout le mélange de farine, sucre, gingembre et levure dans le bol.
  • Fixez le bol et le crochet pétrisseur au batteur.  Réglez la vitesse à 2 (sur une échelle de 1 à 10) et mélangez pendant une minute.  La farine sera absorbée au complet par les liquides.  Il peut y avoir un peu de grumeaux à ce stage.  Ce n’est pas grave.
  • Arrêtez le batteur et ajouter le reste de la farine (bol de 200 g) – ½ tasse à la fois.  Il faut éviter d’ajouter trop de farine en même temps car ceci peut faire une pâte sèche.  Alors,  ajoutez environ un tiers de la farine réservée et démarrez le batteur.  Quand la farine ajouté est incorporée dans le mélange et que le mélange devient plutôt homogène (environ 30 secondes), arrêtez le batteur.
  • Répétez la même procédure en ajoutant la moitié de la farine qui reste et mélanger (environ 45 secondes).  Arrêter le batteur.
  • Ajouter la balance de la farine t redémarrez le batteur.  Laissez mélanger pendant environ 1 minute.  La pâte devrait commencer à grimper après le crochet pétrisseur et se détacher des parois du bol.  À ce point, on passe de mélangeage à pétrissage.
  • Le pétrissage répartit uniformément les bulles d’air et rend la pâte plus élastique en permettant la formation du gluten.  Avec le batteur sur socle, il n’y a rien de plus facile.  Tout en gardant la même vitesse (niveau 2), il ne s’agit que de le laisser pétrir pour environ 3 minutes.
  • Après le 3 minutes, arrêtez le batteur et vérifiez la pâte.  La pâte doit être lisse, élastique et un peu collante.  Elle doit avoir détaché des parois du bol et grimpé sur le crochet.  Si non, faites pétrir encore pour 1 minute.  Il vaut mieux de pétrir un peu trop que pas assez.
photo pain-maison-rapide-2
  • Maintenant, vous êtes rendu à l’étape critique.  En plus d’être lisse et élastique, la pâte doit aussi être un peu collante.  La meilleure façon de vérifier est de littéralement se mettre la main à la pâte.  Assurez-vous que vos mains sont propres et sèches car la pâte ne colle pas bien sur des doigts farinés ou mouillés.  Enfoncez un doigt dans la pâte jusqu’à la première jointure et retirez-le.  Si la pâte colle un peu au doigt, c’est bon – passez à l’autre étape.  Par contre, si la pâte suit votre doigt, elle est trop collante.  Ajoutez alors environ 1 c. à table de farine et démarrez le batteur pour 1 minute.  Vérifiez à nouveau et ajoutez un peu de farine si nécessaire.  Faites attention de mettre trop de farine. La pâte peut s’affaisser et le pain sera plus lourd.  La pâte doit être un peu collante.

6.  La détente:

  • Retirez le crochet pétrisseur et le bol du batteur.
  • Déposez la pâte dans le bol graissé.
  • Retournez la pâte plusieurs fois pour la graisser entièrement.
  • Couvrez le bol d’un linge sec et déposez le tout dans le four.
  • Maintenez la porte du four fermé pour maintenir la chaleur et l’humidité.
  • Réglez la minuterie pour 10 minutes.

7. Moulage du pain :

    • Maintenant que la détente est terminée, retirez le bol du four et déposez la pâte sur une surface ayant été légèrement fariné.  Utilisez le moins de farine que possible.
    • Coupez la pâte en deux.  (Coupez en quatre si vous voulez faire des pains de fesse).  J’utilise une balance digitale pour m’assurer que les pâtes sont tous la même grosseur.
    • Aplatissez l’une des pâtes vigoureusement.  Repliez la pâte vers vous.  Avec la paume des mains, repoussez la pâte.  Retournez la pâte d’un quart de tour, repliez vers vous et repoussez.  Répétez 10 ou 12 fois.  Faites une boule bien lisse avec la pâte.  Pincez pour souder les joints.

pain-maison-rapide-3

    • Manipulez la pâte pour lui donner la forme du moule à pain.  Elle doit être un plus petite que le moule car elle va gonfler et remplir le moule.  Déposez dans le moule à pain graissé.  Avec un peu de saindoux fondu, badigeonnez le dessus et les côtés de la pâte.
    • Répétez avec l’autre pâte.  Si vous avez choisis de faire un pain de fesse, la pâte aura été coupé en quatre au lieu d’en deux.  Il s’agit de placer deux pâtes, bout à bout, dans le moule à pain.

8.  La levée:

  • Déposez les moules dans le four et couvrir d’un linge sec.  Régler la minuterie pour 45 minutes.

pain-maison-rapide-4

  • Après ce temps, vérifier si la pâte a doublé.  Si non, laissez lever un autre 15 minutes et vérifiez à nouveau.  Si la pâte ne lève pas assez, le pain aura une mie grossière et une croûte dure.  Si le pain lève trop, la pâte s’affaissera et le pain aura une texture grossière.
  • Si vous n’êtes pas certain que la pâte a doublé, appuyez légèrement un doigt sur la pâte.  Ceci fera une légère empreinte.  Si elle regonfle immédiatement, la pâte n’a pas finis de levée.  Attendez un autre 15 minutes.  Si l’empreinte reste, la pâte a finis de lever.

9. Cuisson

  • Après que la pâte a finis de levé, retirez-le du four.  Évitez de déposer trop brusquement car la pâte peut s’affaisser.  Gardez recouvert d’un linge sec pour prévenir un choc thermique car la pâte peut s’affaisser.
  • Retirez le récipient d’eau du four et préchauffez le four à 190°c (375°f).
  • Lorsque prêt, placer les deux pains sur le grill au centre et cuir pour environ 25 minutes.
  • Lorsque cuit, la croûte du pain doit être bien dorée.  Vous pouvez démouler un pain et taper sur le fond.  Il devrait avoir son creux ou sourd.  Si vous n’êtes par certain, vous pouvez insérez un thermomètre digital dans le fond du pain.  La température d’un pain cuit est entre 90°c à 95°c (190°f à 200°f).

pain-maison-rapide-5

  • Démoulez les pains immédiatement et laisser refroidir sur une grille sur le comptoir.

pain-maison-rapide-6

  • Si vous préférez une croûte encore plus tendre, vous pouvez la badigeonner avec du beurre mou pendant que le pain est encore chaud.
  • Après que le pain a complètement refroidis (environ 1 heure), vous pouvez placer les pains dans des sacs en plastique bien attaché.

Voici les liens pour les autres articles de cette série:

  1. Introduction de comment faire du pain maison
  2. Le pain maison – une histoire de famille
  3. La levure – Comment faire du pain maison
  4. La farine – comment faire du pain maison
  5. Les autres ingrédients – Comment faire du pain maison
  6. La pouponnière – faire lever le pain – comment faire du pain maison
  7. Recette de pain maison – Comment faire du pain maison
  8. Recette de pain maison rapide – Comment faire du pain maison
  9. Recette de pain pour machine à pain

Merci de partager mes recettes en indiquant la source d’HeritageCulinaire.com
 

Biscuits à la citrouille

biscuits-a-la-citrouille-2

Qui dit citrouille!!! Dit gros biscuits à la citrouille comme dans le bon vieux temps.  Petits et grands vont surement les adorer.

Recette écrite et faite par Rachel La Forest

Ingrédients:

  • ½ tasse de beurre ou margarine – température pièce
  • 1½ tasse de cassonade doré (réduire à une tasse si vous ajoutez des fruits secs ou chocolat à votre préparation à la fin)
  • 2 gros œufs
  • 1 c. à thé de vanille
  • 1 tasse de purée de citrouille maison ou commerciale
  • 2 ½ tasse de farine
  • ½ c. à thé de soda
  • 1 c. à table de poudre à pâte
  • 1 c. à thé de sel
  • 1c. à thé d’épices tarte à la citrouille
  • ¼ c. à thé de gingembre moulu
  • 1 à 1½ tasse de noix hachés ou mélange de dates hachées, raisins, caroube, pépites de chocolat etc…

Préparation des biscuits à la citrouille:

  • Préchauffer le four à 375°F.
  • Dans un bol, tamiser ensemble la farine, le soda et la poudre à pâte.  Ajouter le sel, les épices tarte à la citrouille et le gingembre moulu.  Mélanger et réserver.
  • Dans un grand bol, à l’aide d’un batteur électrique, crémer le beurre avec la cassonade dorée.  Ajouter l’oeuf continuer à battre.  Ajouter la vanille ainsi que la purée de citrouille et continuer à battre jusqu’à une consistance homogène (pas trop).  Ajouter la préparation de farine, soda et poudre à pâte et battre ensemble. Ajouter votre choix de mélange de noix, fruits séchés et autre à la préparation et brasser.  Laisser reposer une dizaine de minutes.

photo biscuits-a-la-citrouille

  • Faire des boules avec une cuillère à crème glacé et déposer sur une plaque à biscuits recouvert d’un papier parchemin.  Laisser une distance entre chaque biscuits car ils vont gonflé lors de cuisson.  Moi, je met 9 biscuits par plaque.
    Cuire 14 à 16 minutes.  Laisser refroidir sur une grille.

Rendement :

  • 18 gros biscuits.

Notes:

  • Se conserve en les enveloppant individuellement de papier pellicule de plastique au réfrigérateur.
  • Il peut aussi être congeler individuellement et ensuite placer dans un sac et conserver au congélateur.

 

Jambon roulé maison

photo jambon roule maison

Vous vous demandez quoi faire avec les restants de jambon?  Voici la recette d’Héritage Culinaire de ma famille pour réaliser le jambon roulé maison.

Recette écrite et faite par Rachel La Forest

Ingrédients:

  • 1 restant de jambon avec os cuit au four encore chaud (Voir ma recette de jambon glacé au four)
  • ¼ de tasse de jus de cuisson du jambon cuit au four

Préparation du jambon roulé maison:

  • Sur une surface de travail, placer une planche à découper et recouvrir de papier aluminum.
  • Sortir les restants de jambon du four et le placer sur la surface de travail.
  • Récupérer environ ¼ tasse de jus de cuisson dans le fond de votre chaudron si possible.  Sinon utiliser un peu d’eau et déglacer le fond de votre chaudron pour en sortir les jus.
  • Couper le jambon grossièrement et enlever les partis de gras et l’os. ( Vous pouvez garder l’os pour faire une bonne soupe maison le lendemain)
  • Effilocher le jambon et ajouter un peu de jus de cuisson pour humecté la viande.
  • Sur une autre surface de travail, ajouter deux rangs de papier aluminum et déposer le jambon effiloché.
  • Rouler tout en façonnant comme un rouleau bien compacte.
  • Placer dans un moule à pain et réfrigérer au moins 24 heures avant de vous en servir.

Notes:

  • Ce jambon roulé maison ce conserve environ 3 jours au réfrigérateur.

Suggestions:

photo jambon-dejeuner

  • Couper en dés, c’est excellent pour ajouter à une soupe aux pois.

Merci de partager mes recettes en indiquant la source d’HeritageCulinaire.com

 

 

 

Soupe à l’oignon gratinée

photo soupe-a-loignon

Voici ma recette pour réaliser une soupe à l’oignon gratinée en trois étapes.  Un classique toujours réconfortant!!!

Recette écrite et faite par Rachel La Forest

Ingrédient pour la soupe à l’oignon gratinée:

  • 10 à 12 oignons jaunes moyens (5 lbs) coupés et tranchés en demie rondelles
  • ¼ de lb de beurre
  • 1 c. à table de sucre blanc
  • ¼ tasse de farine
  • ¼ tasse de vin blanc
  • 4 tasses de bouillon de boeuf
  • 4 tasses de bouillon de poulet
  • 1 c. à thé de thym
  • 1 feuille de laurier
  • Baguette de pain tranché et grillé ( 2 morceaux par bol) ou croutons
  • Fromage italien mixte 4 sortes( mozzarella et autres) à votre choix

Préparation de la soupe à l’oignon (étape 1 et 2):

  • Peler et coupé les oignons. Réserver.
photo soupe-a-loignon-2
  • Dans un chaudron à soupe, ajouter le bouillon de boeuf et le bouillon de poulet et faire chauffer. Réserver.
  • Dans une gros poêlon anti-adhésif, faire revenir le beurre.  Ajouter les oignons et faire cuire à feu doux pendant 25 à 30 minutes.  Brasser de temps en temps et ajouter un peu de bouillon pour empêcher les oignons de coller au fond.
  • À demi cuisson, ajouter 1 c. à table de sucre.  Ceci aide à caraméliser les oignons.
  • Lorsque les oignon sont complètement cuits, singer avec la farine.  Cuire environ une minutes en brasant avec une spatule.  Déglacer avec le vin blanc et continuer à brasser.  Ajouter environ 1 à 2 tasses de bouillon chaud et brasser.  Transférer dans le chaudron à soupe.  Continuer à cuire un autre 25 à 30 minutes à feu doux.

Montage et cuisson de la soupe à l’oignon gratinée (étape 3):

photo soupe-a-loignon-3
  • Préchauffer le four à 400° F.  Si vous avez un four à convection, maintenant est le temps d’en profiter.  Sinon, vous aurez à finir la cuisson sous la grille à broil pendant quelques minutes.
  • Remplir à ¾ les bols à soupe à l’oignon et placer sur une plaque à biscuit.  Ajouter 2 morceaux de pain grillé de biais ou croutons et caller un peu.  Parsemer de fromage généreusement.
  • Cuire environ 10 minutes jusqu’à ce que le fromage soit doré.

Rendement:

  • 6 bols de soupe.

Notes:

  • Utiliser des bols approuvés cuire au four.
  • La soupe peut être congelée en portion individuels sans pain ou fromage.  Il s’agira de la décongeler et la réchauffer et ensuite répéter la procédure pour faire la soupe gratinée.

Merci de partager mes recettes en indiquant la source d’HeritageCulinaire.com

 

Gâteau aux pommes à l’Allemand

photo de gâteau aux pommes 2Voici ma recette de gâteau aux pommes à l’Allemand que je fais depuis plus de 20 ans. Tendre, léger et moelleux, ce gâteau va surement devenir l’un de vos favoris.

Recette écrite et faite par Rachel La Forest

Ingrédients pour le gâteau aux pommes à l’Allemand:

  • 6 tasses de pommes Cortland pelées et tranchées ( environ 6 à 7 grosses pommes)
  • 2 c. à thé de jus de citron
  • 2 tasse de farine blanche tamisée
  • 2 c. à thé de poudre à pâte
  • ½ c. à thé de bicarbonate de soude
  • ½ c. à thé de sel
  • 2 c. à thé de cannelle
  • ½ lb de margarine ramollie ou 8 onces d’huile végétale
  • 2 tasse de sucre (  moi 1 ½ tasse )
  • 4 œufs (température pièce)
  • 1 c. à thé de vanille

Préparation du gâteau aux pommes à l’Allemand:

  • Peler et trancher les pommes Cortland.  Arroser de jus de citron et réserver.
  • Dans un bol, ajouter la farine tamisée, la poudre à pâte, le bicarbonate de soude,  le sel et la cannelle. Mélanger avec une fourchette et réserver.
  • Battre la margarine dans un batteur sur socle (genre Kitchen Aid) jusqu’à consistance lisse.
  • Ajouter le sucre et les œufs et continuer à mélanger.
  • Ajouter la vanille et continuer à mélanger jusqu’à consistance homogène et crémeuse.
  • Ajouter la farine et les ingrédients sec et continuer à mélanger.
  • Ajouter les pomme en mélangeant avec une cuillère en bois.
    Remarque: La consistance ressemble à celle des biscuits. Lors de la cuisson. les pommes vont fournir le liquide nécessaire à votre gâteau.
  • Verser la préparation du gâteau à l’Allemand dans un moule graisser et fariné de 9 »x 13 » ou dans un moule à cheminée.
  • Cuire au four 350°F pendant 50 minutes.
  • Laisser tiédir et servir avec de la crème chantilly au sirop d’érable.

photo de gâteau aux pommes 1

Merci de partager mes recettes en indiquant la source d’HeritageCulinaire.com

 

 

Shortcake aux fraises

photo shortcake aux fraises

Qui dit fraise!!! Dit shortcake aux fraises.  Voici ma recette classique pour réussir le meilleur shortcake aux fraises. Bonne dégustation!!!

Recette écrite et faite par Rachel La Forest

Ingrédients pour le gâteau shortcake

  • 2 tasses de farine tout-usage tamisé
  • 4 c. à thé de poudre à pâte
  • ½ c. à thé de sel
  • 2 c. à table de sucre blanc granulé
  • 4 c. à table de saindoux ou beurre (température pièce)
  • 1/3 de tasse de lait 3.25%
  • 1 jaune d’œuf bien battu
  • 2 c. à table de beurre fondu

Ingrédients pour coulis de fraises:

  • 3 tasses (500G) de fraises équeutées et coupées en deux ou en quatre selon la grosseur
  • 3 c. à table de sucre blanc à dissolution rapide ou sucre blanc granulé
  • 1 c. à table de liqueur à l’orange genre triple sec ou 1 c. à table de jus d’orange zeste d’une demie orange (optionnel)
  • feuilles de menthes pour décoration (optionnel)

Ingrédients pour la crème chantilly au sirop d’érable:

  • 2 tasses de crème 35%
  • 1/3 tasse de sirop d’érable
  • 1 c. à thé de vanille

Préparation du gâteau shortcake:

photo shortcake aux fraises 2

  • Mélanger le jaune d’oeuf battu avec le lait et réserver.
  • Dans un bol, ajouter la farine, la poudre à pâte, le sel et le sucre et mélanger.
  • Ajouter le saindoux ou le beurre et couper avec 2 couteaux jusqu’à consistance de gruau.
  • Ajouter la préparation du jaune d’oeuf avec le lait et mélanger pour faire une pâte légère (pas trop mélanger).
  • Sur une surface enfariner, pétrir légèrement la pâte.
  • Rouler la pâte environ 1/3 à 1/2 pouce d’épaisseur. (Il double de hauteur en cuisson).
  • Diviser la pâte en deux pour former deux gâteaux ou former des disques avec un emporte pièce ou un verre de 3 pouces de diamètre ( moi 3.5 pouces de diamètre).

Cuisson du gâteau shortcake:

  • Préchauffer le four à 400°F.
  • Brosser les disques avec du le beurre fondu et superposer deux disques l’un sur l’autre.
  • Sur un plaque à biscuit recouvert de papier parchemin, déposer les disques superposés.
  • Cuire 15 à 18 minutes jusqu’à couleur doré.
photo shortcake aux fraises 3
  • Pendant la cuisson des gâteaux, faites la préparation du coulis de fraises.  (Suivez ce lien pour la recette de coulis de fraises)
  • Laisser refroidir les gâteaux sur une grille.
  • Pendant le refroidissement des gâteaux shortcake, faites la préparation de la crème chantilly au sirop d’érable.  (Suivez ce lien pour la recette de crème chantilly au sirop d’érable)

Préparation du shortcake aux fraises:

  • Couper chaque gâteau en deux  (horizontalement).
  • Sur le premier morceau de gâteau, ajouter une couche de coulis de fraises et de crème chantilly.
  • Recouvrir du deuxième gâteau et répéter avec le coulis de fraises et la crème chantilly.
  • Réserver.
  • Il est préférable de préparer avant le repas pour laisser le jus de fraise absorber dans le gâteau.
  • Au moment de servir vous avez le choix de garnir avec des fraises fraiches ou avec d’autre coulis de fraise. Ajouter une feuille de menthe pour décoration.

Rendement:

  • Un moyen gâteau ou 4 shortcake individuels.

Notes:

photo shorcake aux fraises 4
  • Moi, je double la recette pour conserver les restants des gateaux pour déjeuner. Juste à réchauffer dans le micro-onde et servir avec de la confiture aux fraises.

Merci de partager mes recettes en indiquant la source d’HeritageCulinaire.com