Décongélation de la dinde

dinde

Voici un guide pour la décongélation de la dinde afin de réussir votre souper du temps de fêtes.

Guide écrit par Rachel La Forest

Quantité:

  • Vous pouvez estimé environ 1 lb (450 g) par personne vu qu’il y a une perte de 20% (os, abatis,…).
  • Si vous voulez des restants, calculer 1½ à 2 lbs (680 à 900 g) par personne.

Quelques consignes:

  • Ne pas décongeler une dinde déjà farcie.  Faite cuire celle-ci congelée et suivre les instructions sur l’emballage pour la cuisson.
  • Ne pas décongeler la dinde à la température pièce pour éviter la formation de bactéries.

Décongélation de la dinde au réfrigérateur:

  • Laisser la dinde dans son emballage de commerce et placer la dans un récipient au réfrigérateur pour éviter que les jus puissent s’écouler et venir en contacte avec les autres aliments.
  • On calcule 24 heures par 5 lbs (2.25 kg) au réfrigérateur pour la décongélation de la dinde.  Donc:

5 lbs   (2.25 kg) = 1 jour
10 lbs   (4.5 kg) = 2 jours
15 lbs (6.75 kg) = 3 jours
20 lbs      (9 kg) = 4 jours

Décongélation de la dinde à l’eau froide:

  • Laisser la dinde dans son emballage de commerce et la submerger dans un bassin à l’eau froide.
  • Laisser couler l’eau froide légèrement ou changer l’eau à tout les 30 minutes.
  • Il faut compter environ 1 heure par 2¼ lbs (1 kg) pour décongeler la dinde au complet.

Notes:

  • La dinde doit être cuite dès que décongelé.  Alors prévoir le temps de décongélation nécessaire qui convient avec la journée choisit pour la cuisson de la dinde.

Merci de partager mes recettes en indiquant la source d’HeritageCulinaire.com

 

Comment préparer la crosse de fougère (têtes de violon)

photo fougère 11

Ahhh!  Merci Dame Nature pour ce beau délice du printemps!  Voici comment préparer et conserver la crosse de fougère (têtes de violon).

Article écrit et recette faite par Rachel La Forest.

Révisé le 29 avril 2017.

Un grand merci à Réal Thériault (notre cueilleur par excellence) et Francine Levesque pour leurs photos des crosses de fougère (têtes de violon) sur la rivière Kedgwick et la rivière Restigouche au Nouveau-Brunswick

La crosse de fougères, aussi appelée têtes de violon, annonce l’arrivée du printemps.  Surtout trouvé au Canada dans le Nouveau-Brunswick et le Québec ainsi que dans le Maine aux États-Unis, elle pousse le long des cours d’eau après la fonte des neiges.  La saison est  très courte – de la fin avril jusqu’au début de juin dépendant des régions.  Il faut en profiter pour en faire des provisions pour l’année.

photo de fougère

photo de fougère 2

Son goût ressemble à l’asperge et on peut s’en servir pour remplacer celle-ci dans nos recettes.  La crosse de fougère (têtes de violon) est souvent servie en accompagnement avec du beurre, sel et poivre.  On peut la faire bouillir, cuire à la vapeur, sautée à la poêle ou même cuire sur le BBQ.  Dans la région du nord-ouest du Nouveau-Brunswick, on la consomme aussi en accompagnement avec un bon bouilli de viande salée.

On peut la récolter soi-même.  C’est l’occasion de faire une belle activité annuelle avec la famille et les amis pour profiter de la nature et en faire une journée mémorable.  Il est important quand vous faites la cueillette de choisir des crosses de fougère qui ne sont pas déroulés et de laisser quelque tige de tête de violon pour permettre le plant de produire dans les années futurs.  Sinon, on l’achète d’un cueilleur ou d’un marchand connu pour s’assurer de la qualité et de la fraîcheur.  Elle se vend entre 2.00 à 3.00$ la livre.  Certains cueilleurs sont équipés pour faire un pré-nettoyage de la crosse de fougère ce qui enlève des saletés et des pelures brunes (écailles) et sauve bien du temps de préparation.

photo fougère 3

photo fougère 4

photo fougère 5

Préparation de la crosse de fougère (têtes de violon):

La première chose à faire est le tri.  Dans la récolte, il peut y avoir des bouts de branches, des tiges de crosse de fougère qui n’ont pas de tête, des crosses de fougère déroulées, des pelures brunes (écailles) et ainsi de suite.  Il faut tout retirer ces choses de la récolte.

Ensuite, si le pied de la crosse de fougère (têtes de violon) a commencé à brunir, il faut couper ce bout.  Il est aussi préférable de couper les tiges de crosse de fougère qui sont trop longue (plus de 1 à 2″‘ ou 3 à 5 cm) et jeter le bout couper.

Après, il s’agit de bien rincez la crosse de fougère à l’eau froide pour ensuite les faires égoutter.

Première cuisson de la crosse de fougère (têtes de violon):

Dans un gran chaudron, remplir d’eau froide à moitié.  Saler et porter à ébullition.

photo fougère 6

Ajouter la crosse de fougère et porter de nouveau à ébullition. Vous compté 12 minutes quand ça bouille de nouveau.  Pas trop remplir le chaudron pour donner une chance à la fougère de cuire.

Transvider dans un passoire et rincer à l’eau froide ou l’assir dans un bain de glace pour refroidir. Égoutter et laisser refroidir. Vous remarquerez que l’eau est très brune et vous devez recommencer avec de l’eau propre si vous en faites plusieurs lots.

photo foug;ère 8

Pour la conservation:

La crosse de fougère se conserve pendant 2 à 3 jours dans le réfrigérateur.  Congelé, elle se conserve pour un an.  Il s’agit de divisé en portions dans des sacs pour congélation et écrire la date sur le sac ou une étiquette.  Une bonne portion est environ ½ lb ou 230 g. par personnes.

photo fougère 10

Maintenant vous êtes prêts à l’incorporer dans vos recettes favoris – bonne dégustation!

Voici des liens utiles pour la salubrité des cosses de fougères ainsi que pour éviter une intoxication alimentaire:

Suggestions de recettes:

Merci de partager mes recettes en indiquant la source d’HeritageCulinaire.com

Introduction de comment faire du pain maison

pain-la-famille

 

Écrit par Guy La Forest

Je vous invite à suivre mon aventure pour découvrir comment faire du pain maison.  Introduction de comment faire du pain maison est le premier d’une série d’articles.

Ah, il me semble qu’il n’y a rien de meilleur que la bonne senteur du pain maison qui sort juste de la cuisinière pour dire : «Bienvenue chez nous!».  Je peux vous dire que j’ai souvent été accueillie comme ça chez ma belle-mère – avec du bon pain chaud ou encore, dans le temps des fêtes, des petits pains de fantaisie!  Quels bons souvenirs!

Je me suis toujours promis qu’un jour, j’apprendrai à faire du pain.  En cour de route, je me suis acheté un robot boulanger avec lequel je pouvais faire le pain maison, pain de fantaisie, bretzel et même la pâte à pizza.  Le pain n’était pas aussi bon que celui de ma belle-mère; mais, ça me contentait.

Maintenant, le temps est venu pour tenir ma promesse et d’apprendre à faire du pain.  Je discute avec différentes personnes de mon désir de vouloir faire du bon pain maison.  Invariablement, je reçois l’une de deux réponses.  L’une est : « C’est vraiment facile à faire du pain.  Laisse-moi savoir et je peux te montrer comment en faire.».  L’autre est : «Ouf!  Bonne chance!  J’en ai fait une fois et il était lourd et dur.  Je n’en ai jamais refait.».  Et bien voilà, j’ai trouvé deux opinions extrêmes et pas de juste milieu.  Dans quoi m’suis-j’embarqué?

Alors, armée de la recette de ma belle-mère et de ses livres de recettes pour le pain, je me lance!  C’est parti!  Sachant que j’aurai besoin de levure, je consulte la recette : «1 yeast cake trempé dans 1 tasse d’eau chaude (ou 2 enveloppes de yeast)».  Le «yeast cake» est un bloc de levure et les «enveloppes de yeast » sont des sachets de levure.  Je m’en vais à l’épicerie.  À plus…

Bon, je suis de retour bredouille.  Il n’y a pas de bloc de levure et les commis ne connaissent pas ça.  Je me suis dis que ce n’est pas grave.  Je vais acheter les sachets de levure.  Bien voyons!  Il y en a plusieurs sortes de ça- laquelle prendre?  Évidement, je ne managerai pas du bon pain maison aujourd’hui. :(

Alors, je continue à lire la recette de ma belle-mère en espérant qu’il y aura un indice pour m’aider à déterminer quelle sorte de levure que je dois acheter.  Ça dit : graisse, sucre, sel, eau, lait, farine et cuire pour 30 à 35 minutes.  Whoa les moteurs!  Il n’y a pas d’instruction!  Ce que je croyais qu’aurait été les instructions est une recette pour autre chose.

Recette pain belle-mère

(Recette originale de ma belle-mère, Alberte Beaulieu)

Je suis convaincu que pour faire du pain, il s’agit bien plus que de tout simplement mettre les ingrédients dans les moules à pain et faire cuir.  Il y en manque un bout!  Pas de panique!  Je reste calme.  Je vais consulter ses livres de recette à pain.  Sans doute, je trouverai une réponse.  Il y en a de ces livres qui furent publié avant la deuxième grande guerre et il y en a qui sont récents.  Surement, je trouverai…

Mais non, ça ne marche pas!  Les livres se contredisent.  Dans certains, il faut bouillir le lait et pour les autres, il s’agit de lait tiède.  Pourquoi la différence?  Dans certains, il faut couvrir le bol d’un linge sec pendant que la pâte lève tandis que d’autres disent d’utiliser un linge humide.  Encore une fois, pourquoi la différence?  Et la levure!  Parle moi s’en pas!  Plusieurs ne spécifient pas quelle sorte de levure tandis que d’autre parle de levure fraîche pressée, bloc de levure, levure sèche ou levure rapide.  Non mais, branchez-vous alors!  C’est bien plus compliqué que je le croyais!  Quoi faire?  J’y songe et je vous reviens…

Voici les liens pour les autres articles de cette série:

  1. Introduction de comment faire du pain maison
  2. Le pain maison – une histoire de famille
  3. La levure – Comment faire du pain maison
  4. La farine – comment faire du pain maison
  5. Les autres ingrédients – Comment faire du pain maison
  6. La pouponnière – faire lever le pain – comment faire du pain maison
  7. Recette de pain maison – Comment faire du pain maison
  8. Recette de pain maison rapide – Comment faire du pain maison
  9. Recette de pain pour machine à pain

Merci de partager mes recettes en indiquant la source d’HeritageCulinaire.com

Extrait de vanille pure maison

Extrait de vanille pure maison

Voici ma recette d’extrait de vanille pure fait maison – facile, économique et de qualité supérieure.

Recette écrite et faite par Rachel La Forest

Révisé le 2 novembre 2017

Ingrédients pour extrait de vanille pure:

  • 2 gousses de vanille Madagascar
  • 6 onces de boisson forte à 40% d’alcool ( vodka, rhum ou tequila )

Préparation:

  • Couper la vanille en deux sur la longueur et ensuite en morceaux diagonals de 2 pouces.
  • Déposer la vanille dans un bocal Mason 500 ml.
  • Ajouter la boisson forte. couvrir et brasser.
  • Étiqueter la date sur le bocal.
  • Ranger à l’abri de la lumière.
  • Brasser à tous les jours pendant 30 jours.

Note:

  • Après 30 jours, transférer une parti de votre extrait de vanille dans un bocal plus petit qui est prêt à servir.
  • On peut rajouter de la boisson forte dans le bocal original pour remplacer l’extrait qu’on vient de transférer. De cette façon, le bocal original peut être utilisé pour créer de l’extrait de vanille pour plusieurs années.

Merci de partager mes recettes en indiquant la source d’HeritageCulinaire.com

Tourner votre table en atelier de cuisine – Truc de cuisine

photo table-en-atelier

Voici un truc pour tourner votre table en atelier de cuisine.  Tout en vous donnant plus de surface de travail et libérant vos comptoirs de cuisine, ça facilite aussi le nettoyage.

Truc de cuisine de Rachel La Forest

  • Avec une bâche de protection en plastique (souvent trouver dans les rayons d’accessoires pour la peinture) et 4 pinces, vous pouvez tourner votre table en atelier de cuisine.
  • Il s’agit d’étendre la bâche sur votre table de cuisine et la sécuriser en place avec 4 pinces.
  • Lorsque vous aurez terminé, enlevez vos pinces et jeter votre plastique au vidange.

Merci de partager mes recettes en indiquant la source d’HeritageCulinaire.com